700 gisants contre l'euthanasie

Informations exclusives

TF1 20h du 25 janvier 2011

France 5 du 29 janvier 2011 : émission "Revu et Corrigé", avec Xavier Mirabel, président de l'Alliance pour les Droits de la Vie (2e partie de l'émission, à partir de 39mn 18sec)

Débat au Sénat le 25 janvier 2011 pour légaliser l'euthanasie

Les Français méfiants face à la légalisation de l’euthanasie ! Découvrez le tout nouveau sondage de la SFAP : http://www.sfap.org/content/sondage-sur-les-soins-palliatifs-janvier-2011

Informations exclusives sur trois pays européens où l'euthanasie est aujourd'hui légale : Pays-Bas, Belgique, Suisse

Je signe !

Etat-civil *:
Nom *:
Prnom *:
E-mail *:
J'accepte d'être informé par email

(*) Champs obligatoires

Je fais signer mes amis !

Actuellement: 57616 signatures pour la ptition.

Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu, aucune information personnelle n'est cédée à des tiers.

Commentaires

152 Commentaires

Page 6 sur 16 12345678910111213141516 << >>

#102 DENIER a écrit le 24-01-2011 21:32 answer

une fois à la retraite si vous rentrez à l'hopital vous ne serez pas sûr d'en ressortir vivant

#101 Pax 44 a écrit le 24-01-2011 21:08 answer

Décidémment, l'année dernière une vieille dame refusait que l'on tue des embryons pour soigner les vieux, et cette année on crie pour tuer les vieux...

Comprenne qui pourra

#100 FROMMER Adrienne a écrit le 24-01-2011 21:06 answer

De quel droit se permet-on d'euthanasier ? La plupart du temps, c'est l'entourage qui le demande. De nos jours, tout est mis en oeuvre afin que le malade ne souffre pas. L'euthanasie n'est pas la panacée à la souffrance du malade mais plutôt au bien-être de l'entourage. C'est honteux !

#99 Leclerc a écrit le 24-01-2011 20:56 answer

"Droit" à la vie ... et donc "droit" sur la mort... mais la vie n'est pas un dû mais un DON. Pourquoi le texte sur les soins palliatifs de M. Leonetti ne suffit pas ??? Il répond à toutes les questions douloureuses posées en fin de vie (mais quand est la fin? ce n'est pas à l'homme d'en décider.)

Nous sommes vraiment révoltés si ce texte de loi passe car il ne FAIT PAS LA MAJORITE DES FRANCAIS.

#98 Chatelain a écrit le 24-01-2011 20:37 answer

Votre commentaire

Très rapidement, ce droit deviendra un devoir pour tous ceux dont la vie " ne mérite plus d'être vécue" : grands malades, puis vieillards , puis inutiles,délinquants voire chômeurs !!

#97 églantine a écrit le 24-01-2011 19:10 answer

Je ne voudrais pas être un vieil oncle ou une vieille tante à héritage si la loi sur l'euthanasie est votée !!! Mes neveux, sans arrière-pensée intéressée, bien sûr, s'empresseraient de m'envoyer ad patres pour mon bien !

#96 Kieffer a écrit le 24-01-2011 19:05 answer

Jusqu'à quel niveau d'abjection descendront tant de nos hommes politiques

#95 TSYBOULA a écrit le 24-01-2011 17:29 answer

les vieux, que nous sommes tous en devenir,vont coûter de plus en plus cher à la sociéte.L'euthanasie deviendra la logique de bon sens pour régler le problème.A quelque part, cela me rappelle un peu la solution finale...

#94 odile gavel a écrit le 24-01-2011 17:23 answer

J'ai accompagné mon père jusqu'à sa dernière heure.On ne doit pas abréger lavie sous prétexte qu'il n'y a plus rien à faire. Ce temps était nécessaire pour se préparer à ce qu'il y a après la mort...Ce monde n'a plus d'espérance. Hélas !!!!

#93 hibon a écrit le 24-01-2011 17:16 answer

QUAND LA PEUR ME PRESSE...

 

Par Jean-Baptiste Hibon, psychosociologue, IMC qui a le courage d'avoir peur.

 

 

 

Le projet de loi sur l'euthanasie augmente en moi la peur.

 

Oh! non la peur panique ou phobique, même pas la peur revendicatrice qui serait une agression contre une agression

 

Non cette peur réactive ma résilience, rebondir après le traumatisme, sursaut de vie qui rayonne.

 

Peur m'interrogeant sur ma raison d'exister à ma vocation profonde.

 

Merci pour la vie qui m'a donné la chance de réussir avec mon handicap et d'être un porte parole de tous mes confréres

 

handicapés, sans voix;

 

Quand la vie devient une survie, l'homme ne peut qu'exprimer son animalité et nous savons ce qu'il advient des animaux handicapés.

 

Peur tristesse de voir tant de personnes applaudir le refus de notre devenir en regardant uniquement le doigt quand la personne handicapée nous montre une étoile à suivre.

 

Peur qui me presse à aider les personnes à dépasser leurs préjugés pour y découvrir la richesse de la différence.

 

Peur de ne pas me sentir digne de vivre ce mystère que d'autres ont vécu avant moi.

 

Merci à vous, personnes valides, car par ma demande d'aide, vous me faites dépasser mes peurs et découvrir la richesse de nos différences.

 

 

 

Jean-Baptiste Hibon